Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Dans la Fortune des Rougon, le verbe clabauder (et uniquement dans le sens de cancaner, médire, dénigrer,…) revient à huit reprises, cinq fois dans sa forme conjuguée et trois fois à l’infinitif (une fois avec laisser et deux fois avec faire).

 

Il est dès lors étonnant qu’on ne retrouve aucune itération de ce mot dans le roman suivant, la Curée, ou encore celui d’après, le Ventre de Paris. On eût pu dès lors imaginer qu’il le gardât pour les trames circonscrites dans Plassans. Force est de constater que dans le quatrième roman des Rougon-Macquart, la Conquête de Plassans, on ne le retrouve pas non plus. Il faudra attendre Son Excellence Eugène Rougon, pour le revoir, mais une et une seule fois !

 

Zola qui semblait apprécier ce verbe, l'a-t-il ensuite boudé ? Que clabauder ne réapparaisse que dans le sixième tome est-il le fruit d’une distraction ? Difficile à dire, d’autant plus que le verbe revient quatre fois par après, mais pour l'intégralité des quatorze romans suivants de la fresque : une fois dans l’Assommoir, une dans Au Bonheur des Dames, une dans la Joie de Vivre et une dans la Terre. Pour les cubes à pattes, les dix-neuf derniers volumes comportent trois répétitions de moins du mot clabauder que dans l’unique volume des origines.

 

Ce désamour provient peut-être du fait que clabauder appartenait d’abord, d’après le Grand Robert et dans le sens utilisé par Zola, au registre familier alors qu’aujourd’hui, il appartient au langage soutenu ou littéraire. Notons que Zola n’utilise jamais les substantifs clabaudeur, clabaudage et clabauderie.

 

Je sais, maintenant que vous savez ça, vous êtes bien avancés, miaouw !

 

Le Raminagrobis, article sous copyright, tous droits réservés.

 

 

Note de lecture suivante : ICI

 

www.slevich.com

 

Rejoignez-nous sur facebook 

 

@slevichou

 

Pour ne rien rater du Raminagrobis, abonnez-vous !

En haut, à droite : S'abonner.

 

Tag(s) : #Notes de Lecture

Partager cet article

Repost 0