Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout le monde connaît cette référence, que dis-je, cette institution !

Et même si je recommanderai toujours aux amoureux de la langue de consulter cet ouvrage, force est de constater qu’il ne faut pas pour autant mettre son esprit critique en veille. Ainsi, errant dans les trésors de ce fabuleux dictionnaire — un petit divertissement quotidien qui me délasse entre deux rédactions ou avant une sieste —, mes yeux glissaient d’une citation à l’autre, ô merveilles du génie littéraire français, lorsque soudain, tous mes poils se hérissèrent de stupéfaction, miaou ! Androcée un nom féminin ? Évidemment, la plupart des humains n’auraient rien relevé, habitués à ne plus penser, à ne consulter un dictionnaire que tous les dix bissextes ou tous les huit lustres pour ceux qui ignorent que bissexte désigne le vingt-neuvième jour du mois de février lors d’une année bissextile. Non ? Vraiment ? Miaou ! D'aucuns ignorent aussi la période définie par lustre ? J’espère qu’ils compensent leurs lacunes lexicales par leur capacité à résoudre un calcul aussi simple que quarante ans (dix bissextes) divisés par huit.

Si je peux comprendre la génération précédente qui soupirait à la pensée de devoir sortir un volume épais et encombrant de la bibliothèque, à l’heure numérique d’aujourd’hui, il n'y a plus d'excuse - miaou ! Et parmi les quelques rares gendelettres qui seraient tombés nez à nez avec ce mot, lequel aurait noté l’anomalie quand la majorité d’entre eux pense à tort que des mots courants comme athénée et apogée sont du genre féminin ?

(clic droit et ouvrir l'image dans un nouvel onglet pour agrandir la photographie)

En tant qu’admirateur inconditionnel de l’ouvrage, imaginez mon étonnement ! Mais voyez-vous, aussi profondément que sévisse une admiration en son cœur, un honnête chat privilégiera toujours la raison. Admirer oui, devenir aveugle, non. Après la surprise, je me  remis d’abord en question, puis consultai d’autres ouvrages. Constat : le Dictionnaire de l’Académie française, le Petit Larousse en ligne et le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CRNTL) s’accordent pour affirmer que androcée est un substantif masculin, tout comme gynécée son antonyme. Vous remarquerez sur la photographie ci-haut que le CRNTL précise que le mot était rencontré au féminin au milieu du XIXe siècle. Le Grand Robert se mettrait-il à jour plus lentement que le dictionnaire de l’Académie ? Cette question en tête, je plongeai encore mes vibrisses dans l’Encyclopédie du Dix-Neuvième Siècle, Répertoire Universel des Sciences, des Lettres et des Arts, tome XXV, de 1838, peu ou prou la période désignée par le CRNTL. Vous verrez sur l’illustration ci-dessous, du moins ceux qui connaissent la règle de l’accord du participe passé avec l’auxiliaire être, que ledit ouvrage utilise le mot androcée au masculin.

Le Grand Robert a-t-il failli ? La question importe peu en réalité. Cet article a pour unique but de décrire un cheminement intellectuel : quelle que soit l’autorité, il me semble souhaitable de garder un œil ouvert, ce même œil qui nous protège aussi de tout abrutissement, de tout fanatisme. Si le Grand Robert a commis une erreur – et, au vu des éléments présentés, nous parlerons davantage d'une petite négligence, d'une mise à jour qui tarde , tant pis, dirais-je, cela peut arriver, même aux meilleurs, même à ceux qui prétendent à l’excellence ; l’ouvrage n’en demeure pas moins une référence. En revanche, s’il s’agit d’un choix éditorial, j’espère que le service client répondra à mon courriel en développant le sujet ; bien sûr que j’ai posé la question – miaou !

Précisons que cet article porte sur le Grand Robert en ligne, Chantal trop pauvre pour me payer la version papier. En outre, que celui qui possède le Petit Robert prenne la peine de le consulter lui-même s’il veut relever une contradiction supplémentaire (ou pas). Je suis généreux, certes, mais point disposé à mâcher tout le travail – miaou !

 

Le Raminagrobis, article sous copyright, tous droits réservés.

 

 

www.slevich.com

 

Rejoignez-nous sur facebook

 

@slevichou

 

Pour ne rien rater du Raminagrobis, abonnez-vous !

En haut, à droite : S'abonner.

Tag(s) : #L’Œil du Chat

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :