Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il était une fois, dans l’actuelle Turquie, une colonie grecque, la Cilicie, et dans la Cilicie, une cité appelée Soles. Les Athéniens, quelque peu méprisants, s’indignaient d’y entendre les habitants estropier leur superbe langue. Entre nous, qui les Athéniens ne méprisaient-ils pas ? Miaou !

Ainsi, ces pédants décidèrent-ils d’immortaliser le nom même de cette misérable cité, appelant SOLÉCISME toute erreur syntaxique, en ce sens que les mots utilisés existent, mais qu’ils souffrent de négligence grammaticale. Par exemple, dans notre belle langue française, pallier à est un solécisme puisque le verbe PALLIER est TRANSITIF DIRECT — construit avec un complément direct, ce qui signifie SANS préposition. Les esprits les plus cultivés pardonneront les redondances ; je ne m’adresse pas à eux et m’exprime de manière que tout le monde me comprenne. Comme dirait Chantal, je me mets au niveau général, c’est-à-dire, ras les pâquerettes chez les humains.

Bref, comprenez donc qu’on pallie ses faiblesses syntaxiques en lisant le Raminagrobis et non à ses faiblesses !

 

Citation :

 

En vain, vous me frappez d’un son mélodieux,

Si le terme est impropre ou le tour vicieux :

Mon esprit n’admet point un pompeux barbarisme,

Ni d’un vers ampoulé l’orgueilleux solécisme.

 

Boileau, Chant I, Art Poétique.

 

Vous connaissiez sans doute (ou pas), mais je me demande ce que monsieur Boileau aurait dit à propos de ces vers :

 

Ma pauvre muse, hélas ! qu’as-tu donc ce matin ?

Tes yeux creux sont peuplés de visions nocturnes,

Et je vois tour à tour réfléchis sur ton teint

La folie et l’horreur, froides et taciturnes.

 

Baudelaire, La Muse MaladeLes Fleurs du Mal, édition La Pléiade.

 

Si vous n’avez pas vu le solécisme de Baudelaire, tant pis pour vous bien que je songe à en parler dans un billet futur…

Enfin, dans un sens plus large, solécisme s’emploie aussi pour désigner une faute quelconque dans l’attitude ou le comportement. Par exemple : Il ne la remercie pas, solécisme de conduite qu’il regrettera. Cela vous paraît un peu pédant ? Comme si on vous demandait votre avis… Miaou !

 

Le Raminagrobis, article sous copyright, tous droits réservés.

 

 

www.slevich.com

 

Rejoignez-nous sur facebook

 

Ou Twitter : @slevichou

 

Pour ne rien rater du Raminagrobis, abonnez-vous ! En haut, à droite : S'abonner.

 

Tag(s) : #Le Mot du Jour

Partager cet article

Repost 0